William Giraldi

Ses mots préférés

  • «Ravissement»
     
    Le mot préféré de la traductrice : J'aime bien les mots à double tranchant, le fait que le mot contienne à la fois l'idée d'extase, de félicité, et en même temps celle d'enlèvement, de rapt. C'est un double sens qu'on entend presque, l'attaque du mot est vorace, brutale, la suite glisse, siffle, chante presque, plus ample et plus douce. C'est un bon mot pour traduire une impression de lecture, celle d'avoir été emporté et de s'être en même temps laissé faire parce que c'était irrésistible. Et puis, cela me fait inévitablement penser au Ravissement de Lol V. Stein, de Duras, à l'écriture des lisières de la folie, à cette fascination pour le basculement, assez proche au fond des personnages de Giraldi, qui vivent à la frontière de deux mondes géographiques et émotionnels.
     

Ses livres

Aucun homme ni dieu

Recherchez

trouver  

Participez !

Pour participer à la vie du site, c'est simple:

Contactez-nous !

N'hésitez pas à nous contacter pour toute suggestion ou question concernant ce site.

Nos partenaires

Librairie Dialogues

Les libraires